C’est du propre : sur les planches pour nettoyer le plancher !

Mardi 31 octobre, au Pôle Molière des Mureaux (78), les habitantes du quartier de la Vigne Blanche, membres de l’association APVB (Association des Parents de la Vigne Blanche), sont montées sur les planches pour sensibiliser les habitants à la propreté de leur quartier et de leur résidence.

La petite histoire

En 2016, l’APVB a proposé à l’équipe de l’agence OSICA des Yvelines de concevoir ensemble un projet pour sensibiliser les locataires OSICA à la propreté, au tri des déchets et au recyclage.Pour concrétiser ce projet, OSICA a fait appel au talent de l’artiste et metteur en scène Anne-Lind Perrucon, qui œuvre depuis plus de 20 ans sur le quartier de la Vigne Blanche.

Une création originale

Sur la base des récits du quotidien des habitantes de la Vigne blanche, Anne-Lind Perrucon a créé huit saynètes humoristiques qui composent la pièce de théâtre « C’est du propre ». Ces habitantes également mamans et membres de l’association APVB, ont ainsi endossé le rôle de comédienne dans le cadre de ce projet. Mesdames Maria Garcia De Brito et Tamara Dorcius et Monsieur Aimé Wilfried Ngassoko, gardiens OSICA aux Mureaux, ont également eu la chance de faire partie de la troupe des comédiens. Tri sélectif, jets de poubelles par les fenêtres ou encore non-respect du travail des gardiens d’immeuble sont les problématiques qui ont rythmées cette pièce de théâtre.

Le succès d’une belle initiative 

Une centaine de personnes étaient réunies pour assister à la représentation de ces saynètes comiques inspirées de l’art du conte africain, une belle occasion de sensibiliser les grands et les petits aux problématiques de l’environnement. Espérons que ces initiatives, réunissant les équipes OSICA, les habitants et acteurs locaux, nous permettent d’améliorer encore le cadre de vie des habitants. Cette initiative a été un tel succès que d’autres représentations seront prévues dans les prochaines semaines !

Madame Fatoumata Touré, présidente de l'Association des Parents de la Vigne Blanche et des enfants du quartier.